Prolongement de l'article Bizarre du N°158

Cet article de Servane Bertrand fait suite à celui de Rémy Coste publié dans le n°158 des Chantiers de Pédagogie Mathématique. 

 

Le problème de calcul que je vais vous présenter a été donné à mes deux classes de troisième, les identités remarquables ayant été vues et utilisées auparavant soit pour faire du calcul mental soit pour démontrer la finalité d’un programme de calcul.

 

Ce travail a suscité un très grand intérêt et une vive surprise des élèves et tout particulièrement d’Ibtissam purement et simplement réfractaire aux mathématiques. Ce jour là j’ai eu le plaisir de la voir s’investir pour la première fois en 2 ans dans une activité mathématique, grande victoire pour moi je ne le cache pas, mais revenons à nos moutons …

 

 Objectif : Utilisation de nos bonnes vieilles identités remarquables pour parer aux bugs de la calculatrice ou du tableur.

 

Phase 1 : Calcul effectué à la calculatrice Casio fx-92 ou Texas TI-Collège

 

C’est le début du cours, j’écris au tableau le calcul suivant

A=4 513 275 2372 - 4 513 275 2362

et demande à mes élèves de l’effectuer à la calculatrice.

Voici les résultats trouvés : 

  • Les utilisateurs de Casio, majoritaires, trouvent A = 9 000 000 000
  • Les utilisateurs de Texas trouvent A = 9 020 000 000

 

À ce stade, les élèves sont sûrs qu’un des 2 résultats est le bon mais la différence non négligeable (20 millions tout de même) entre les 2 réponses données par leurs calculatrices les intrigue. Le verdict tombe comme un couperet sur les espoirs de mes 28 têtes brunes et blondes quand je leur annonce qu’aucune des 2 propositions n’est correcte.

 

Phase 2 : Repérage de l’erreur

C’est le moment de les faire chercher pour quelle raison j’en suis certaine. Mais oui, le chiffre des unités du nombre A est obligatoirement 3.

 

Mais que donne le tableur ? Hum, le résultat n’est toujours pas le bon, il se termine par 8. 

Phase 3 : Utilisation des identités remarquables

Il va falloir trouver un autre moyen pour effectuer ce calcul sans que cela soit trop fastidieux. Une observation minutieuse du calcul permet enfin d’associer A à l’expression (x + 1)x2 où x est égal à 4 513 275 236.

 

Les élèves ont à leur disposition deux méthodes pour simplifier A, le développement ou la factorisation à l’aide des identités remarquables, et obtiennent A = 2x + 1. 

Le calcul se fait alors sans problème :

A = 2 x  4 513 275 236 + 1 = 9 026 550 473

 

Après plusieurs expérimentations, il semblerait que la calculatrice commence à dysfonctionner quand x dépasse 10 millions alors que le tableur permet des valeurs de x pouvant aller jusqu’à 94 906 264.

 

Servane Bertrand

 

Commentaire de Rémy Coste :

 

Proposition pour prolonger ce dernier point :

 

Question :

Sachant que les calculs exacts se font avec des nombres s'écrivant avec 14 chiffres au maximum, quelle est la valeur maximale de x pour laquelle il n'y aura pas d'erreur ?

 

Réponse :

Il s'agit de calculer (x+1)x2. Il faut donc (et il suffit ... on l'espère ...) que (x+1)2≤ 1014 c'est à dire + 1 ≤ 107.

Test : en donnant à x les valeurs entieres à partir de 9 999 998, et en comparant (x+1)2x2 et 2+ 1, on constate effectivement que c'est exactement à partir de = 107 que ça déraille.

 

Cela dit, on peut se demander pourquoi Casio trouve 9 000 000 000 et Texas 9 020 000 000 ? En s'aidant d'un tableur (qui donne 15 chiffres significatifs), cela permet de comprendre.

Posons x=4 513 275 237. D'après le tableur, on a : (x+1)² = 20 369 653 364 917 4?? ??? et x² = 20 369 653 355 890 9?? ??? (en gras les chiffres communs, et un ? pour chaque chiffre inconnu).

 

Si on arrondit ces valeurs à 12 chiffres significatifs (le 13chiffre sert à cela), on trouve :

(x+1)² = 20 369 653 364 900 000 000 et x= 20 369 653 355 900 000 000.

La différence est alors égale à 9 000 000 000, c'est que trouve Casio.

 

Si on tronque ces valeurs à 13 chiffres significatifs, on trouve :

(x + 1)2 = 20 369 653 364 910 000 000 et x= 20 369 653 355 890 000 000.

La différence est alors égale à 9 020 000 000, c'est ce que trouve Texas.

 

Conclusion : Les calculatrices collège Casio et Texas écrivent les nombres avec 13 chiffres significatifs. Mais Casio fait les calculs avec 12 chiffres, le 13e ne servant qu'à arrondir. Texas utilise les 13 chiffres pour les calculs.

Ce qui est curieux, c'est que la Texas lycée (TI82.STAT) écrit les nombres avec 14 chiffres, mais ne fait les calculs qu'avec 13 chiffres, le 14e servant à arrondir ... comme la Casio collège ...

 

page suivante

retour sommaire
retour sommaire

Les chantiers de pédagogie mathématique n°160 mars 2014

La Régionale Île-de-France APMEP, 26 rue Duméril, 75013 PARIS

Nantes 2017

Les inscriptions sont possibles jusqu’au dimanche 15 octobre (tarif préférentiel jusqu'au samedi 16 septembre)

 

Le groupe M.:A.T.H.

Le groupe M.:A.T.H. (Mathématiques : Approche par des Textes Historiques) poursuit ses séances de lecture de textes historiques.

lire la suite

Nouvelle annonce

Des postes pour la formation des professeurs des écoles en mathématiques à l'ESPE de l'académie de Versailles sont à pourvoir au 1er septembre 2017.

Voir l'annonce

Notre bulletin Les Chantiers

Le N°173 des Chantiers pédagogique de mathématique est en ligne

Lire le N°173

juin 2017

Concours 2017

"Maths et langages"

 

Voir les résultats du concours

 

Réunion du comité

Prochaine réunion 

septembre 2017

Le coin des annonces

Vous pouvez déposer vos annonces sur le site.

 

Repères de l'IREM

La revue Repères IREM, l'une des trois revues du réseau des IREM, est disponible en consultation à l'IREM de Paris

Algorithmique au bac S 2012

Dans le n°154 des Chantiers de Pédagogie Mathématique de Septembre 2012 , un article de Dominique Baroux et de Cécile Prouteau à propos des exercices d’algorithmique du bac S 2012

 

Dernière mise à jour

 

samedi 24 juin 2017