Journées Nationales Lyon 2016

Le discours d'ouverture d'Anne Burban

 

Lors de l'ouverture des journées nationales 2016 à Lyon, Anne Burban, inspectrice générale de l'Education Nationale, a prononcé un important discours. Son propos était centré sur la réforme des collèges, afin d'en dégager les orientations fondamentales et l'esprit qui a dicté sa mise en place.  Autour des trois points fondamentaux à ses yeux : les cycles, le socle, l'interdisciplinarité, elle en examine à la fois les opportunités qu'ils représentent et les risques éventuels associés. Le comité de la Régionale ne saurait trop recommander la lecture de ce texte aux professeurs de collège, mais aussi à tous les enseignants qui s'intéressent aux évolutions du système.

 

Retrouver le discours en cliquant sur le lien ci-dessous (réservé aux adhérents)

http://www.apmep.fr/Discours-d-ouverture-Anne-Burban

ou télécharger le fichier.

 

20-10-2016-APMEP-Discours-AB.pdf
Document Adobe Acrobat 116.5 KB

Mes premières journées nationales

Comme chaque année, en début de vacances de la Toussaint se déroulent les Journées nationales de l’APMEP. Cette année, elles se sont déroulées du 21 au 24 octobre à Lyon. Quelle belle ville pour ces journées placées sous le thème de la lumière ! Ce thème est une évidence pour la ville de Lyon où chaque année a lieu la fête des Lumières et dont on connaît deux célèbres lyonnais d'adoption, Auguste et Louis Lumière. Quelle chance pour moi de participer à mes premières journées dans la ville de la lumière, riches en qualité d’enseignement des mathématiques et en réflexion pédagogique !

 

Après cinq heures de voiture et une bonne nuit d’hôtel, me voilà devant l’entrée du 233 rue Vendôme, accueilli par une banderole qui indique les journées. Là, je suis reçu par un groupe de personnes de bonne humeur avec des tee-shirts jaunes au logo des journées. Ils m’offrent un café et des petits gâteaux, un sac à dos avec plein de surprises à l’intérieur ainsi qu’une pochette avec le détail de mon inscription. Après un copieux repas sur la place Guichard, me voilà à la bourse du travail pour assister au discours d’ouverture et à la conférence de Laure Saint-Raymond. Les discours inauguraux sont, comme souvent, un peu convenus et j’avais hâte, assis dans mon fauteuil rouge très confortable, de voir débuter la conférence. Cependant, le discours d’Anne Burban, IGEN de Mathématiques, très en accord avec mes idées et mes inquiétudes au sujet de la réforme du collège, m’a beaucoup plu. Ensuite, place à la conférence de Laure Saint-Raymond, avec comme titre « Le désordre est presque sûr ». En guise d’introduction, on a droit à une petite vidéo où l’on voit des bonbons de différentes couleurs dans une assiette. Ils se mélangent pour finir rangés par couleur. Elle nous explique qu’elle a demandé à ses enfants de reproduire l’expérience et qu’ils n’ont pas réussi. Alors est-ce vraiment possible ? Et là, elle nous explique que la vidéo a été regardée à rebours. Quelle formidable introduction pour cette conférence ! Que j’ai appréciée malgré un décrochage de ma part à la fin. Puis, je suis allé prendre l’apéritif à l’hôtel de ville de Lyon qui est superbe. Petite anecdote, certain de mes camarades ont pris en photographie le mètre étalon qui se situait dans la cour. Les profs de maths vraiment, ils ne décrochent jamais…

 

Les jours suivants étaient très denses entre les conférences exceptionnelles auxquelles j’ai pu assisté, en particulier celle de Daniel Perrin sur « Toute la lumière sur l'affaire Van Meegeren », les différents ateliers et mes visites dans les stands des différents exposants. Mon portefeuille s’est trouvé, à ce propos, allégé en repartant mais pour des revues ou des livres qui vont m’être très utiles. Le banquet a été très bien et le décor superbe. Pour tout vous dire, j’ai particulièrement aimé descendre aux toilettes car nous avions vue sur les caves du restaurant mais le repas a été aussi un véritable délice et je suis parti repu.

 

Ces journées ont été aussi l’occasion de belles rencontres et de discussions hautes en couleur. J’ai pu discuter de nouvelles pratiques pédagogiques, de projet, d’EPI, échanger sur des activités, me former, ouvrir ma curiosité, me replonger dans les mathématiques, … Finalement, ces journées ont été et resteront un beau début de vacances et sachez que l’an prochain je serai aux Journées Nationales de l’APMEP du 21 au 24 octobre à Nantes. Alors rendez-vous là-bas !

 

J’ai failli oublier de vous dire que vous avez beaucoup de chance car vous pouvez voir sur youtube presque toutes les conférences des journées. Un petit conseil, regardez la conférence surprise d’Etienne Ghys.

 

Planchenault Sébastien

 

Les chantiers de pédagogie mathématique n°171 décembre 2016

La Régionale Île-de-France APMEP, 26 rue Duméril, 75013 PARIS

Nantes 2017

Les inscriptions sont possibles jusqu’au dimanche 15 octobre (tarif préférentiel jusqu'au samedi 16 septembre)

 

Le groupe M.:A.T.H.

Le groupe M.:A.T.H. (Mathématiques : Approche par des Textes Historiques) poursuit ses séances de lecture de textes historiques.

lire la suite

Nouvelle annonce

Des postes pour la formation des professeurs des écoles en mathématiques à l'ESPE de l'académie de Versailles sont à pourvoir au 1er septembre 2017.

Voir l'annonce

Notre bulletin Les Chantiers

Le N°173 des Chantiers pédagogique de mathématique est en ligne

Lire le N°173

juin 2017

Concours 2017

"Maths et langages"

 

Voir les résultats du concours

 

Réunion du comité

Prochaine réunion 

septembre 2017

Le coin des annonces

Vous pouvez déposer vos annonces sur le site.

 

Repères de l'IREM

La revue Repères IREM, l'une des trois revues du réseau des IREM, est disponible en consultation à l'IREM de Paris

Algorithmique au bac S 2012

Dans le n°154 des Chantiers de Pédagogie Mathématique de Septembre 2012 , un article de Dominique Baroux et de Cécile Prouteau à propos des exercices d’algorithmique du bac S 2012

 

Dernière mise à jour

 

samedi 24 juin 2017